PCNO – Nikola Stikov et Bartha Knoppers sur la science ouverte

Dans cette baladodiffusion, Nikola Stikov s'adresse à Bartha Knoppers, présidente du Comité d'éthique et de gouvernance de la PCNO.

Dans cette baladodiffusion, Nikola Stikov s’adresse à Bartha Knoppers, présidente du Comité d’éthique et de gouvernance de la PCNO.

Langue: Anglais
Durée: 17 min.

Time Description
Nikola présente Bartha Knoppers, directrice du Centre de génomique et politiques de l’Université McGill, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit et médecine et présidente du Comité d’éthique et de gouvernance de la PCNO.
Le rôle du Comité d’éthique et de gouvernance de la PCNO est de faciliter le partage de données de façon concertée tout en protégeant la confidentialité: “Je vois la science ouverte comme étant un support pour les découvertes scientifiques en créant les infrastructures pour le partage de données”.
Les raisons pour lesquelles le Canada doit travailler avec les autres pays pour promouvoir la science ouverte.
La confidentialité, les politiques de publication et la propriété intellectuelle doivent être mises dans le contexte de la science ouverte.
“Il faut avoir des conditions claires et transparentes et un consentement éclairé. Les citoyens comprennent qu’il ne peut pas y avoir de science sans participation”.
Le Canada se situe dans la moyenne en termes de vie privée.
Les gens devraient-ils s’inquiéter de leur intimité? “Nous sommes travaillons fort à protéger l’intimité, mais ils sont là en train de tout mettre sur les médias sociaux”
Bartha a étudié la poésie surréaliste avant d’aller en droit. En 2017, elle a donné la conférence Galton, dans laquelle elle fait référence à ses expériences en art surréaliste pour aborder les enjeux éthiques les plus cruciaux d’aujourd’hui: https://www.youtube.com/watch?v=6Bi0DcgNhy4&feature=youtu.be